Skip to content
Menu
Menu
LOGO NEW IRVA
IGP logo
Logo label rouge IRVA

“Engagé de la terre à l’assiette”

Un mode d’élevage  traditionnel

Un mode d’élevage  traditionnel

Engager de la terre à l’assiette

Logo label rouge IRVA

Label Rouge

IGP logo

Indication Géographique Protégée

Elevage de bovin sous la mère

Un élevage naturel

Limousines, blondes d’aquitaine ou bien encore aubracs sont élevées sur de petites fermes familiales.

Une fois par an, chaque vache donne naissance à un veau. Ce dernier est nourri avec le lait de sa mère, qu’il tète plusieurs fois par jour, ainsi qu’avec du foin et des céréales “non-OGM”, produits sur la ferme ou ses alentours.

Quotidiennement, les éleveurs donnent toute leur énergie et leur passion pour offrir à leurs animaux des conditions d’élevage optimales. Gestion des pâtures, culture des fourrages et céréales, entretien et nettoyage des bâtiments, observation du troupeau, suivi des naissances, soins aux animaux … sont autant de savoir-faire qu’ils mettent au service de la qualité.

Un élevage naturel

Limousines, blondes d’aquitaine ou bien encore aubracs sont élevées sur de petites fermes familiales.

Une fois par an, chaque vache donne naissance à un veau. Ce dernier est nourri avec le lait de sa mère, qu’il tète plusieurs fois par jour, ainsi qu’avec du foin et des céréales “non-OGM”, produits sur la ferme ou ses alentours.

Quotidiennement, les éleveurs donnent toute leur énergie et leur passion pour offrir à leurs animaux des conditions d’élevage optimales. Gestion des pâtures, culture des fourrages et céréales, entretien et nettoyage des bâtiments, observation du troupeau, suivi des naissances, soins aux animaux … sont autant de savoir-faire qu’ils mettent au service de la qualité.

Elevage de bovin sous la mère

Bien-être des animaux

Les éleveurs veillent chaque jour au bien-être de leur troupeau et à l’expression de son comportement naturel.

Les veaux qui naissent sur la ferme, grandissent auprès de leur mère. Ils se nourrissent selon leurs besoins naturels de ruminant. Les premiers mois, ils privilégient le lait maternel qu’ils tètent plusieurs fois par jour. Puis au fur et à mesure de leur croissance, ils diversifient leur alimentation en y ajoutant des fourrages et des céréales.

Lumière naturelle, air frais, espace, … les éleveurs mettent tout en œuvre, en fonction des saisons, pour le confort de leurs animaux afin qu’ils ne souffrent ni du chaud, ni du froid.

Baignés dans une ambiance calme et sereine, Homme et Animal développent une relation privilégiée.

Veau d'Aveyron et du Ségala qui sent la main de sont éleveur

Bien-être des animaux

Les éleveurs veillent chaque jour au bien-être de leur troupeau et à l’expression de son comportement naturel.

Les veaux qui naissent sur la ferme, grandissent auprès de leur mère. Ils se nourrissent selon leurs besoins naturels de ruminant. Les premiers mois, ils privilégient le lait maternel qu’ils tètent plusieurs fois par jour. Puis au fur et à mesure de leur croissance, ils diversifient leur alimentation en y ajoutant des fourrages et des céréales.

Lumière naturelle, air frais, espace, … les éleveurs mettent tout en œuvre, en fonction des saisons, pour le confort de leurs animaux afin qu’ils ne souffrent ni du chaud, ni du froid.

Baignés dans une ambiance calme et sereine, Homme et Animal développent une relation privilégiée.

Veau d'Aveyron et du Ségala qui sent la main de sont éleveur
Eleveuse prenant soin de ses vaches

L’Environnement

Depuis de nombreuses décennies, les Ségalis (habitants du Ségala) protègent leur environnement !

En faisant pâturer les prairies autour de leur ferme, en utilisant le fumier de leur étable pour fertiliser naturellement les sols, ils ont maintenu et maintiennent encore le paysage de bocage si typique du Ségala. Prairies naturelles, champs de céréales, haies, sols vivants … sont autant de réservoirs de biodiversité qu’ils s’attellent à préserver.

Tourné.e.s vers l’avenir, les éleveuses et éleveurs développent de nouvelles techniques respectueuses de l’environnement : association de légumineuses et de céréales pour favoriser les synergies naturelles, techniques d’observation de la pousse de l’herbe pour offrir à leurs vaches la meilleure herbe au meilleur moment, limitation du travail du sol pour conserver son biotope, … L’environnement est plus que jamais au cœur de la production de Veau d’Aveyron et du Ségala.

L’Environnement

Depuis de nombreuses décennies, les Ségalis (habitants du Ségala) protègent leur environnement !

En faisant pâturer les prairies autour de leur ferme, en utilisant le fumier de leur étable pour fertiliser naturellement les sols, ils ont maintenu et maintiennent encore le paysage de bocage si typique du Ségala. Prairies naturelles, champs de céréales, haies, sols vivants … sont autant de réservoirs de biodiversité qu’ils s’attellent à préserver.

Tourné.e.s vers l’avenir, les éleveuses et éleveurs développent de nouvelles techniques respectueuses de l’environnement : association de légumineuses et de céréales pour favoriser les synergies naturelles, techniques d’observation de la pousse de l’herbe pour offrir à leurs vaches la meilleure herbe au meilleur moment, limitation du travail du sol pour conserver son biotope, … L’environnement est plus que jamais au cœur de la production de Veau d’Aveyron et du Ségala.

Eleveuse prenant soin de ses vaches